Pourquoi du podcast?

Le podcast reste un univers à explorer.

J’ai lancé en 2018 un podcast sur les années 1980 : So 80’s Comme une madeleine de Proust pour revenir – sans nostalgie- quelques années en arrière. Avec une amie, Noémie, nous explorons l’univers de ces années paillettes, quand le monde était encore divisé en deux et que Dorothée enchantait les enfants à la télévision.

Un épisode consacré à la télé des années 80

Les sujets sont vastes et entrent bien souvent en résonance avec l’époque actuelle. Interviewer un témoin de la chute du mur de Berlin c’est aussi réfléchir au monde d’aujourd’hui, divisé d’une autre façon. Se plonger dans les archives de l’INA pour évoquer une campagne électorale c’est voir l’évolution de l’échiquier politique 30 ans plus tard ou revivre les années Chirac. Évoquer la petite culotte de Madonna c’est aussi relativiser face aux starlettes de la télé réalité…

Le podcast créé (presque) dans le garage

Il suffit de presque rien. Un micro, un enregistreur, quelques câbles et voilà. Le lancement d’un podcast demande peu d’investissement au départ. Ensuite, on est pris par le virus ! Je reste fascinée par le nombre de thèmes lancés toutes les semaines par des podcasteurs : philo, sagas économiques, enquête criminelle en plein Paris, podcasts sur le travail/la reconversion/le coaching/le management. Sans oublier les épisodes sur la vie sexuelle, les élections américaines ou encore ceux sur la littérature, le cinéma, la musique, l’histoire en passant par les jeux vidéos… Chacun s’empare d’un sujet, parfois d’un micro sujet, et réussi à en faire un podcast.

Niches à podcasts

Parmi mes podcasts préférés, Stockholm Sardou entièrement consacré à Michel Sardou. Je recommande aussi très souvent Passion Médiéviste. Un thésard qui a 12 minutes pour venir vulgariser son travail sur le Moyen-Âge. So 80’s est accompagné par le label Podcut. Une vingtaine de podcasts sont produits chaque semaine ou presque : Binouze USA rassemble deux Français de Louisiane (USA) qui produisent leur émission sur… la bière. Une autre équipe se penche sur le whisky (Sky is the limit). Audience limitée ? Pas forcément, même si c’est un podcast de niche.

De la radio au podcast

Avant de me lancer, j’ai du désapprendre la radio. On ne parle pas dans un podcast comme à l’antenne. Le podcast n’est pas une matinale, n’est pas forcément ne direct. Il m’a fallu oublier les vieux tics de langage. Celui qui m’écoute sera peut-être dans le métro, sur son vélo, en train de courir, dans son lit… Comment lui parler ? Le tutoyer ? Après tout, on a parfois l’impression de sussurer à l’oreille de l’auditeur…

L’auditeur dispose de ce que je propose

L’auditeur est celui qui décide. Ecouter maintenant ou plus tard, en entier ou par petits bouts, depuis le début ou un seul épisode… Il réécoutera l’épisode, ou passera à celui d’après. Il ne commencera pas par le premier. Il n’en écoutera que trois… Bref, il fera ce qu’il veut. Je ne maîtrise rien. C’est à la fois très agaçant, très inquiétant et formidablement libérateur. Je propose mon produit. L’auditeur s’en empare et il fera ce qu’il en veut.

Jean-Paul II, l’athlète de Dieu So 80’s

Elu pape le 16 octobre 1978, Jean-Paul II a marqué les années 80 (mais aussi 90 et 2000). De son long pontificat on retient cette silhouette en blanc qui baisait le sol aussitôt descendu de son avion, sa contribution à la chute du mur de Berlin et son incarnation de l’Eglise catholique aux yeux du monde. Dans cet épisode spécial, Florence et Sylvie vous racontent « leur pape ». Jeune mère de famille aux USA, Florence a suivi l’élection de ce cardinal polonais qui bouscule l’Eglise du XXe siècle. Plus tard, Sylvie fait partie de la « génération Jean-Paul-II » en participant aux JMJ (Journées mondiales de la jeunesse). Elles partagent avec nous leurs souvenirs… La musique du podcast c’est toujours Electrostar de David Nilsson. So 80’s est un podcast du label podcut. Pour aider notre label Podcut, contribuez au patreon juste ici https://www.patreon.com/podcut.
  1. Jean-Paul II, l’athlète de Dieu
  2. La guerre, les images et les otages du Liban
  3. Adieu Tata Yoyo
  4. La route du bison
  5. So 1780

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s